Retourner au menu Retourner au contenus

Comment choisir la bonne membrane pare-air perméable?

Partager

Lors de la conception de murs, un grand nombre d’éléments doivent être pris en considération, dont la sélection d’une membrane pare-air perméable. Le but principal d’un pare-air est de prévenir les fuites d’air au travers de l’enveloppe du bâtiment. En effet, une circulation d’air non maîtrisée peut entraîner une perte de chaleur et des coûts énergétiques élevés, sans parler des risques de condensation et d’apparition de moisissures dans l’assemblage.

 

Différents types de pare-air, différents besoins

Quel que soit leur taux de fuite d’air, les membranes pare-air perméables sont catégorisées selon leur perméabilité à la vapeur d’eau. La quantité de vapeur d’eau qui traverse un mur est propre à chaque type de pare-air. Le schéma ci-dessous présente les effets de la diffusion de la vapeur d’eau par type de pare-air en été lorsqu’il fait chaud et en automne lorsque les températures deviennent plus froides. Il est à noter que plus une membrane pare-air est perméable, plus elle laisse aussi entrer la vapeur d’eau.

 

 

Temps de séchage d’un mur

La perméabilité à la vapeur d’eau des matériaux utilisés dans un assemblage de mur extérieur a une influence sur son temps de séchage. Le graphique ci-dessous montre comment la perméabilité du pare-air agit sur le temps de séchage d’un mur, comme cela est modélisé par simulation hygrothermique.

 

Le fait d’augmenter la perméabilité d’une membrane au-delà de 10 perm ne procure que des avantages marginaux en ce qui a trait au séchage. Les simulations présentées* ici montrent que le temps de séchage d’un mur n’est réduit que de 12 jours en faisant passer la perméabilité de 10 perm à 50 perm. En d’autres mots, une membrane cinq fois plus perméable ne va pas permettre au mur de sécher cinq fois plus rapidement. Par contre, une membrane de 50 perm permettra à l’humidité de s’introduire plus rapidement dans l’assemblage lorsque la pression de vapeur se fera de l’extérieur vers l’intérieur, ce qui pourrait augmenter le risque de condensation.

De plus, la dynamique de séchage de tout assemblage de mur sera dictée par le matériau qui présente la plus faible perméabilité à la vapeur d’eau. Les bénéfices potentiels d’un pare-air hautement perméable seront bien souvent réduits puisqu’un autre matériau régira le séchage de l’assemblage.

 

Une bonne adhérence est essentielle

Parmi la panoplie de pare-air perméables offerte sur le marché, il existe des membranes préfabriquées autocollantes présentant des propriétés adhésives variables. Un pare-air perméable efficace doit adhérer facilement à la plupart des surfaces de construction. La membrane REDZONE STICK VP rencontre et surpasse ce critère de base. En fait, elle se démarque de la concurrence en raison de ses qualités d’adhérence inégalées. De plus, aucun apprêt n’est nécessaire pour l’installer.

 

En conclusion, comment faut-il choisir une membrane pare-air?

Plusieurs critères doivent être pris en compte lorsque vient le temps de choisir un pare-air. En plus des critères mentionnés précédemment, d’autres facteurs doivent également être considérés :

  • la résistance aux rayons UV;
  • la présence d’isolant dans la cavité;
  • la présence d’isolant à l’extérieur de l’enveloppe;
  • la capacité de stockage d’eau du revêtement.

Tous ces éléments viennent compliquer le séchage d’un mur humide. Bref, il est primordial de faire le choix d’une membrane en considérant le type de mur dans lequel elle sera installée et non seulement son taux de perméabilité.

Partager

Faites-vous affaire aux États-Unis?

Si oui, visitez notre site américain afin de découvrir les produits offerts au États-Unis

Do you do business in the United States?

If yes, visit our American site to discover products available there.

Faites-vous affaire aux États-Unis?

Si oui, visitez notre site américain afin de découvrir les produits offerts aux États-Unis.