Retourner au menu Retourner au contenus

L’isolant de Polyiso dans les murs creux de maçonnerie

Partager

L’isolant de Polyiso : un choix gagnant

Ce texte réfère au bulletin technique sur l’isolant de Polyiso dans les murs creux de maçonnerie de l’association PIMA.

Lors de la recherche du meilleur produit d’isolation pour les murs creux, le polyiso est le choix tout indiqué. Aucun autre isolant en mousse ne possède cette combinaison parfaite de caractéristiques si importantes pour un rendement à long terme :

  • Valeur R par pouce d’épaisseur la plus élevée
  • Revêtement de panneaux hydrofuges et résistants à l’humidité
  • Résistance aux solvants utilisés dans les adhésifs de construction
  • Excellente stabilité dimensionnelle
  • Rendement supérieur dans les essais de résistance au feu
  • Plage de températures de service admissibles de -100 °F à 250 °F 1

 

Le mur creux

Un mur creux est constitué de deux parois de maçonnerie séparées par une cavité dont la dimension peut varier. Les parois sont généralement liées ensemble avec des attaches anticorrosion et séparées par un vide d’air et par une couche de panneau isolant sur l’extérieur de la paroi interne. Les parois peuvent être faites de briques pleines, de briques creuses, de tuiles d’argile structurelles, de blocs de béton ou d’unités de béton creux (blocs). Les murs creux offrent une bonne protection contre la pluie et les intempéries, ont d’excellentes propriétés thermiques et sont performants au niveau du contrôle acoustique et de la protection contre le feu. Ces éléments de base jumelés à une bonne conception structurelle, aux détails connexes dans le Bulletin technique PIMA no 401, à des matériaux de qualité et à une solide main-d’œuvre ne pourront que produire des murs creux de haute performance.

Une bonne conception de mur creux est constituée d’un isolant installé sur l’extérieur de la paroi interne et d’un vide d’air adjacent à la surface de la cavité de la paroi externe. Ce système tient compte de la pénétration possible d’humidité pouvant passer à travers la paroi externe lors de précipitations. La petite quantité d’humidité qui arrive à pénétrer la paroi s’infiltre principalement par des fissures microscopiques entre la maçonnerie et le joint de mortier et le long de la surface de la cavité de la paroi externe. Les compagnies qui fournissent des détails relatifs à la conception de murs creux recommandent un vide d’air sans obstruction. Ce vide d’air permet à l’humidité de s’infiltrer au niveau le plus bas, là où les solins muraux dirigent l’humidité vers l’extérieur du bâtiment par les trous d’évacuation. Comme le mentionne le Masonry Advisory Council :

« Pour cette raison, un vide d’air est créé entre le placage et la charpente pour permettre à l’humidité de se drainer le long de la cavité et de sortir par les solins et les trous d’évacuation. Un vide d’air propre permet à l’eau de se drainer vers le bas, où elle peut être dirigée vers l’extérieur par les solins. La fonction d’un mur creux est de rediriger l’eau vers l’extérieur sans la recueillir dans l’espace de la cavité. »1

Lorsqu’un isolant rigide est mis en place à l’intérieur de la cavité, un vide d’air de 1 po doit être maintenu. Étant donné que l’épaisseur requise influence les coûts de construction, le choix du bon matériau isolant est d’autant plus important. Les panneaux isolants de polyiso revêtus d’aluminium à valeur R élevée, étant plus minces que d’autres isolants rigides, permettent à l’architecte, au concepteur, au spécificateur et à l’entrepreneur de fournir la meilleure valeur d’isolation tout en maintenant les exigences de conception concernant le vide d’air et le mur plus économiques.

 

Rendement de la valeur R

Le polyiso revêtu d’aluminium présente la valeur R par pouce la plus élevée, donc la valeur U (coefficient global de transmission de la chaleur) de la conception du système de murs creux peut être réalisée avec une mince couche d’isolant. Cela permet donc de réduire la superficie au sol globale du bâtiment et de réduire les coûts de construction. De plus, l’isolant plus mince accroît le rendement du mur creux, car il est capable d’évacuer l’eau plus efficacement vers l’extérieur. Le revêtement d’aluminium est un matériau à faible perméabilité, ce qui améliore le rendement thermique à long terme.

 

Panneaux hydrofuges et résistants à l’humidité

L’isolant de polyiso revêtu d’aluminium est hydrofuge en raison de la faible imperméabilité des parements et de l’âme en mousse à alvéoles fermées. Ces caractéristiques aident à créer une résistance à l’humidité à long terme.

Bien qu’un mur creux ne soit pas conçu comme un environnement humide, sa fonction est de prendre la petite quantité d’eau pénétrant la paroi externe et de la drainer le long de la surface de la cavité de la paroi externe jusqu’à un solin qui redirige l’eau vers l’extérieur. Grâce à son excellente résistance inhérente à l’humidité, le polyiso est le choix parfait pour notre environnement.

 

Excellente stabilité dimensionnelle

L’humidité et les cycles de température auxquels les murs creux sont confrontés n’affectent pas les propriétés du polyiso revêtu d’aluminium telles que sa stabilité dimensionnelle et son rendement thermique.

 

Matériaux thermodurcissables

Le polyiso est un matériau thermodurcissable et peut résister à des températures élevées soutenues, contrairement aux isolants thermoplastiques qui peuvent commencer à ramollir à 165 °F.

 

Compatibilité avec les matériaux de construction à base de solvants

Beaucoup de matériaux de construction tels que les adhésifs, les revêtements hydrofuges ou de protection et les matériaux bitumineux d’imperméabilisation et d’étanchéité sont utilisés dans la conception de murs creux. Ces matériaux, qui contiennent souvent des solvants à base de pétrole, n’affectent pas la qualité de l’isolant de polyiso. Toutefois, ils peuvent être dommageables pour les isolants thermoplastiques en compromettant leurs caractéristiques physiques et thermiques.

 

Facile à installer

    • Le polyiso est léger et facile à manipuler.
    • Le polyiso est facile à couper et à façonner et peut être aisément détaillé sur le chantier de construction pour une installation adéquate.
    • Le polyiso est offert en largeurs de 16 et 24 po en fonction de l’espacement des attaches murales.
    • L’isolant de polyiso est installé entre les attaches murales à l’extérieur de la paroi interne à l’aide d’un adhésif de construction, d’attaches d’isolant qui se fixent sur les attaches murales ou d’une combinaison des deux.

Ajouter le polyiso aux spécifications des applications de murs creux

Le polyiso revêtu d’aluminium (ASTM C 1289-03, type I, classe 1) est le produit par excellence pour la construction des murs creux de maçonnerie.

 

Le polyiso est le meilleur isolant pour la construction de murs creux

    • Le polyiso revêtu d’aluminium a une valeur R à long terme plus élevée par rapport à d’autres produits de panneaux rigides.
    • Les isolants de polyiso revêtu d’aluminium sont des panneaux de mousse résistants à l’humidité et hydrofuges qui peuvent être ajoutés en toute confiance aux spécifications.
    • Le polyiso est un choix écoresponsable.
    • Le polyiso ne contient aucun CFC (chlorofluorocarbure) et aucun HCFC (hydrochlorofluorocarbure), ce qui permet à l’architecte, au spécificateur, au concepteur et à l’entrepreneur de travailler avec un isolant qui n’a aucun potentiel d’appauvrissement de l’ozone et un potentiel négligeable de réchauffement de la planète.

RÉFÉRENCES

1Cavity Wall Design Guide (Guide de conception de murs creux), Masonry Advisory Council (conseil consultatif sur la maçonnerie), www.maconline.org

Partager

Faites-vous affaire aux États-Unis?

Si oui, visitez notre site américain afin de découvrir les produits offerts au États-Unis

Do you do business in the United States?

If yes, visit our American site to discover products available there.

Faites-vous affaire aux États-Unis?

Si oui, visitez notre site américain afin de découvrir les produits offerts aux États-Unis.