Retourner au menu Retourner au contenus

Les propriétés de résistance au feu de l’isolant de Polyiso

Partager

Introduction

Ce texte réfère au bulletin technique sur les propriétés de résistance au feu de l’isolant de Polyiso de l’association PIMA.

Les codes du bâtiment constituent un moyen de préserver la vie et de protéger le bien-être privé et public par la réglementation des conceptions, des pratiques de construction, de la qualité des matériaux de construction, des emplacements, de l’occupation et de l’entretien des bâtiments et des structures. La protection contre les risques liés aux incendies est dominante à travers les codes. Les propriétés de résistance au feu des matériaux de bâtiment sont très importantes.

L’isolant en mousse plastique de polyisocyanurate (polyiso) satisfait aux exigences les plus rigoureuses des codes du bâtiment pour son utilisation dans tout type de construction, en plus de compter parmi les produits d’enveloppe du bâtiment les plus réglementés. Par exemple, la section 2603 de l’IBC (code international du bâtiment) et la section R314 de l’IRC (code international résidentiel) recommandent des exigences générales d’essai de résistance au feu pour l’isolant en mousse plastique, en plus des essais au feu spécifiques, dont la plupart sont effectués sur des assemblages de construction à l’échelle 1:1, pour des applications particulières.

Toutefois, tous les matériaux isolants et de revêtement en mousse plastique, ou d’autres matériaux de revêtement isolants combustibles communs tels que les panneaux OSB, n’ont pas les mêmes propriétés et capacités de résistance au feu. En raison des constantes améliorations au produit et à des années d’essais rigoureux, le rendement du polyiso a été confirmé par de nombreux essais sur les produits de bâtiment ainsi que dans la pratique. En plus de ses multiples autres avantages, sa tenue au feu est une autre raison pour laquelle polyiso est le meilleur choix de matériau isolant pour l’enveloppe du bâtiment.

Ce bulletin technique résume les propriétés minimales en matière de résistance au feu exigées pour les matériaux d’isolation en mousse plastique et compare les données sur le polyiso à celles d’autres matériaux combustibles reconnus et couramment utilisés dans la construction de bâtiments, comme l’isolant en polystyrène (p. ex., les mousses XPS et EPS) et les panneaux OSB. Les propriétés spécifiques des matériaux liées à la résistance au feu comprennent la propagation de la flamme et les indices de pouvoir fumigène. Le rendement du polyiso par rapport aux exigences du code en matière de barrières thermiques et de pare-ignition est également présenté dans ce document. Ensemble, ces propriétés démontrent le rendement supérieur du polyiso.

 

La construction et les codes du bâtiment

L’IBC, l’IRC et les codes locaux établissent des bases de référence pour le rendement des matériaux de construction. Les exigences sont subdivisées par type de construction comme démontré dans le Tableau 1.

Le type de construction est déterminé par un certain nombre de facteurs. Les codes du bâtiment imposent plusieurs contraintes quant au type de construction permis pour un projet donné en se basant sur la hauteur et l’emplacement du bâtiment. De plus, ces contraintes de hauteur et d’emplacement peuvent différer selon les stratégies de protection contre les incendies utilisées, qu’elles soient actives ou passives. Les types de construction peuvent être considérés comme des niveaux variables de résistance au feu. Les exigences face à ces niveaux de résistance au feu déterminent les matériaux qui pourront être utilisés lors de leur construction.  Le polyiso, grâce à ses excellentes propriétés de résistance aux incendies, peut être utilisé dans tous les types de bâtiments.

Données sur les propriétés de résistance au feu des matériaux

Le tableau 2 présente un résumé des propriétés minimales de résistance au feu pour les matériaux d’isolation en mousse plastique selon les dispositions du code du bâtiment citées ci-dessus et d’autres données disponibles. Le tableau 3 compare le rendement réel de ces mêmes propriétés pour le polyiso à d’autres matériaux isolants en mousse plastique tels que le polystyrène (p. ex., les mousses XPS ou EPS) et les panneaux OSB.

Le chapitre 26 de l’IBC définit les exigences de plusieurs essais pour les revêtements en mousse. Ceux-ci incluent : §2603.4 – Barrière thermique, référence : ASTM E119 / UL 263 et FM 4880 / UL 1040 / NFPA 286 / UL 1715; §2603.5.3 – Chaleur potentielle, référence : NFPA 259; §2603.5.7 – Ignition, référence : NFPA 268; et §2603.9 – Approbation spéciale, référence : NFPA 286 / FM 4880 / UL 1040 / UL 1715. De nombreux produits de polyiso sur le marché ont réussi ces essais complets. Il est important de noter que d’autres matériaux combustibles courants, tels que les panneaux OSB, ne sont pas tenus d’être soumis à des essais similaires. Leurs caractéristiques de résistance au feu sont donc inconnues. De plus, les produits de revêtement de bois ne peuvent être utilisés que dans les types de constructions combustibles si elles sont ignifugées, ce qui représente des coûts supplémentaires ou des problèmes de performance structurelle.
Contactez votre fabricant de polyiso pour connaître les résultats des essais sur des produits et des assemblages spécifiques.

 

Conclusion

Selon les données présentées dans ce bulletin technique, les conclusions suivantes sont démontrées :

  1. Le revêtement de bois commence à brûler à 400 °F à 500 °F, tandis que le polyiso brûle seulement à des températures supérieures à 800 °F.
  2. Les propriétés de résistance au feu pour le brûlage de surface et la propagation de la flamme du polyiso sont supérieures aux exigences minimales du code du bâtiment et à celles des autres isolants et matériaux de structure combustibles communs utilisés pour la construction d’enveloppes du bâtiment. Ses caractéristiques de propagation de la flamme sont semblables à celles des panneaux de gypse.
    • Le polyiso a un indice de propagation de la flamme beaucoup plus faible que les panneaux OSB, mais il n’y a pas d’exigences de propagation de flamme pour ceux-ci. Tous les produits de mousse plastique doivent avoir un indice de propagation de la flamme de 75 ou moins. Les exigences sont plus strictes pour les produits en mousse plastique utilisés dans les murs extérieurs de types I à IV pour lesquels ils doivent se conformer à un indice de propagation de la flamme de 25 ou moins.
    • Le polyiso ne fond pas et ne coule pas lorsqu’il est exposé au feu. Cela n’est pas le cas pour le polystyrène (XPS et EPS), qui produit un matériau susceptible d’ajouter du combustible fondu à l’incendie.
  3. Le polyiso, comme plusieurs matériaux en mousse plastique, doit généralement être assorti d’une barrière thermique, mais il a la capacité d’être utilisé sans barrière thermique quand il répond à des critères spécifiques d’essai. Consultez un fabricant de polyiso spécifique pour connaître les données d’approbation du code permettant l’utilisation d’un produit sans barrière thermique.
    Les panneaux structuraux en bois, comme plusieurs matériaux de revêtement faits à base de bois, ne doivent généralement pas être testés pour prouver qu’ils constituent une barrière thermique, indépendamment des caractéristiques de tenue au feu.
  4. De nombreux murs extérieurs avec isolation en polyiso passent le rigoureux essai de la norme NFPA 285 et peuvent donc être utilisés dans les bâtiments de tout type et de toute hauteur. Les panneaux structuraux en bois n’ont généralement pas été testés selon la norme NFPA 285 et ne peuvent être utilisés que dans les types de constructions III, IV et V non ignifugées. Si elles sont ignifugées, consultez les données des fabricants pour connaître les valeurs de résistance réduites des panneaux structuraux en bois ignifugés.
Partager

Faites-vous affaire aux États-Unis?

Si oui, visitez notre site américain afin de découvrir les produits offerts au États-Unis

Do you do business in the United States?

If yes, visit our American site to discover products available there.

Faites-vous affaire aux États-Unis?

Si oui, visitez notre site américain afin de découvrir les produits offerts aux États-Unis.